Tous les articles

Applications traçabilité avec la blockchain par Applifarm

Applifarm apporte déjà les preuves digitales du bien-être animal, du pâturage et non OGM

Comment rassurer le consommateur, qui exige des aliments de qualité, sûrs et responsables ? Grâce à la Blockchain, une nouvelle technologie qui permet de numériser, d’agréger et de stocker en toute inviolabilité, l’intégralité des données rattachées à un produit alimentaire du champ à l’assiette ! Une approche révolutionnaire, qui rend la chaine de production agroalimentaire entièrement transparente, à tout instant et à tous les échelons.

Très sensible à ces nouvelles tendances, la startup rennaise Applifarm a déployé les premières applications blockchains opérationnelles en France, autour des produits de l’élevage. Les solutions Applifarm permettent de garantir des engagements de qualité pâturage, bien-être animal et des rations alimentaires sans OGM, les explications de Xavier Wagner, dirigeant d'Applifarm...

Les données d’élevage enfin valorisées

« Il existe énormément de données d’élevage, pas toujours numérisées, qui n’étaient pas accessibles dans leur ensemble. Notre mission, chez AppliFarm, a consisté à regrouper l’ensemble de ces données sur une plateforme nationale ». Xavier Wagner précise : « Cette plateforme numérique, regroupe et organise les données dans un système plus efficace pour l’ensemble des filières tant pour les entreprises de l’amont que de l’aval ».

Comment la Blockchain peut-elle assurer la traçabilité des produits ?

Finis les classeurs, les relevés papiers ou recopiés, source d’erreur et de temps perdu. La technologie blockchain puise les datas à la source et les emmagasine une fois pour toute, en un « registre partagé » infalsifiable et transparent, pour toute la filière. Une technologie qui pourrait bien se substituer à terme à la multiplicité des cahiers des charges, qui encombrent aujourd’hui les chaines de transformation et de production…

Quelle est la qualité des datas enregistrées ?

Sur la plateforme digitale AppliFarm, les données d’élevage sont recensées grâce à un partenariat direct et multiple entre acteurs amont et aval des filières de production animale. Ils s’agit des fournisseurs de services des éleveurs qui apportent leurs données avec le consentement de l’éleveur : Bretagne Conseil Elevage Ouest, Eilyps, Cecab, Cogedis, Coop de Broons, Even, Evolution, GDS Bretagne, Néovia, Valorex : autant de structures qui ont fait le choix d’une plateforme de valorisation de leurs datas d’élevage, via Applifarm.

L’amont et l’aval ont intérêt à la digitalisation partagée des preuves

Fondée en 2017 par huit entreprises de l’agriculture, la startup a levé 1,1 million d’euros pour son développement. Basée au Village by CA, à Rennes, elle emploie désormais 9 personnes. Objectif : rendre accessible les données agricoles aux filières, qu’il s’agisse de données techniques, zootechniques, santé, économiques. De plus, comme l’agriculture et l’élevage sont de plus en plus équipés en capteurs, objets connectes et robots - tant sur les matériels de culture que dans les élevages, le secteur offre des données de plus en plus fiables, précises et nombreuses. Autant les valoriser !

Et le consentement de l’éleveur ?

Aujourd’hui, lorsqu’un éleveur s’engage dans un cahier des charges, il le signe et enregistre – le plus souvent à la main – les données qui s’y rattachent. Avec la plateforme Applifarm, c’est le groupement de producteur et/ou le transformateur qui recueille son consentement de l’éleveur. Une fois cette étape régularisée, l’éleveur n’a plus à saisir de données manuellement ni à les stocker dans des dossier numériques ou papier : elles intègrent directement la plateforme Applifarm. Le gain de temps est évident, le risque d’erreur enrayé.

Détecter une anomalie en quelques secondes

Aujourd’hui, l’enregistrement des données dans la plateforme Applifarm, via la blockchain, ouvre la perspective d’assurer la traçabilité de n’importe quel produit alimentaire, à tout moment, pour retrouver en quelques secondes ou minutes, la façon et les lieux ou il a été produit et transformé. De quoi satisfaire l’appétit du consommateur pour une information sûre et disponible rapidement. De quoi détecter très rapidement, une anomalie sur un produit alimentaire, retrouver précisément le lot non conforme et en bloquer la distribution en quelques minutes.

Applifarm amène les « preuves numériques » pour le pâturage

Que permet la traçabilité offerte par la plateforme Applifarm ? Grâce à la digitalisation des données, donc des preuves, Applifarm sait répondre aux attentes concrètes des consommateurs. « Avec des colliers connectés au cou des vaches, qui localisent les prés où elles broutent, nous recueillons des données numériques qui garantissent la qualité d’un réel pâturage. Xavier Wagner précise : nombre de jours effectif de pâturage, présence dans les parcelles de pâturage, changement de pâture autant de preuves digitales accessibles via notre plateforme, et ceci sans effort pour l’éleveur.

Applifarm, garanti numériquement le bien-être animal

De la même façon, Applifarm peut garantir que les élevages suivis respectent le bien-être des animaux. « Nous collectons les données d’élevage autour de 52 indicateurs correspondant à un référentiel solide et connu, choisi par les utilisateurs pour garantir que l’animal est respecté ». Comme pour le pâturage, les datas liées au bien-être intègrent la plateforme numérique et sont accessibles à tous moments, pour les acteurs de la filière concernée. Une démarche qui peut permettre aussi de détecter d’éventuelles marges de progrès et de réaliser des auto-évaluations en continu. Déjà opérationnelle pour les secteurs #bovins #lait et #viande, l’application bien-être animal d’Applifarm devance le marché. Elle pourra s’étende à d’autres filières…

Applifarm : preuve digitale de rations animales « sans OGM »

Autre application opérationnelle développée par Applifarm : la garantie que les élevages suivis nourrissent leurs animaux avec des aliments non OGM. Les preuves digitales vont du contenu des aliments pour animaux livrés à la ferme, à la vérification des semences utilisées par l’éleveur pour emblaver ses champs, etc… Une digitalisation des preuves rendues possibles grâce a la mutualisation des apporteurs de données : semenciers, coopératives, fabricants d’aliment, fabricants de premix…

Soutenez vos promesses au consommateur

Ces trois applications sont d’ores et déjà opérationnelles. Très concrètes, elles rendent compte de l’intérêt de la mutualisation des données d’élevage et de leur organisation via la blockchain. Applifarm accompagne l’amont et l’aval des filières d’élevage à soutenir ses promesses auprès des consommateurs. Rien de tel que ces nouvelles formes de preuves,digitales infalsifiables et consultables en temps réel.